Le Zéro-Déchet, qu’est ce que c’est ?!

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de quelque chose qui me tient à coeur, et qui a transformé mon quotidien depuis environ 6 mois. Les déchets !

 

Ou plutôt leur diminution petit à petit dans mon foyer, grâce à une démarche entamée en août dernier : j’ai nommé, le Zéro-Déchet !

D’après Wikipédia, le « Zéro déchet (de l’anglais zero waste) est une stratégie holistique de réduction de la quantité de déchets produits par la civilisation industrielle. » Concrètement, c’est changer sa façon de consommer pour essayer d’alléger notre impact en allégeant notre poubelle. Exit les emballages, le jetable, le superflu, etc…

Nul besoin de lancer le débat sur le nom un petit peu provocateur de ce mouvement, il faut plutôt le comprendre comme OBJECTIF Zéro Déchet, un processus qui se met en place progressivement. Bien que certains influenceurs du mouvement aient réussi à réduire leurs déchets ménagers à l’équivalent d’un litre ou moins par an, moi je sors encore les poubelles de temps en temps!

Une des précurseurs en la matière, Bea Johnson, a écrit un livre qui est devenu référence dans le domaine. Elle décrit notemment les 5 règles qui permettent de se lancer dans la démarche :

REFUSER : tout ce qui superflu ou qu’on prend par habitude sans en avoir besoin.
REDUIRE : ce qu’on ne peut pas refuser.
REUTILISER : et donner une nouvelle vie aux produits
RECYCLER : ce qui peut l’être.
COMPOSTER : nos déchets organiques.

Pour moi, le déclic a été de réaliser qu’à force d’attribuer tout ce qui allait mal dans notre société aux autres, et à me morfondre sur mon impuissance à sauver la planète, je suis passée pendant de longues années à côté de mon vrai pouvoir : mon argent !
En effet, même si je ne peux évidemment pas tout régler avec mon petit porte-monnaie, chaque achat que je fais est un choix… et en achetant des emballages en permanence, je disais oui à … un tas de mauvaises choses !

J’ai donc commencé par quelques mini boulversements : refuser les choses dont je n’avais pas besoin, bannir le jetable, faire une partie de mes courses en vrac. Les ramifications de ces choix sont magiques : en réduisant mes déchets, je me tourne naturellement vers de meilleurs produits, je fais des économies, j’évite la surconsommation… En somme je gagne sur tous les plans !

Dans le but de partager ce que j’apprends au fur et à mesure dans mon aventure, j’annonce qu’une série d’articles Do It Yourself  Zéro Déchet va bientôt arriver ! D’ici quelques semaine vous apprendrez à remplacer vos cotons démaquillants à usage unique, votre cellophane si éphémère, ou encore ces éponges moches et si vite usées.
A bientôt !

Pour s’informer :
Le blog de Camille se Lance
Le blog de la Famille (presque) Zéro Déchets

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à suivre ma page Facebook (cliquez ici) ou Instagram (Cliquez ici)

Leave a Reply